Biography

Audrey Armand was born in 1979 in Reims, France.
She lives and works in Paris.

Audrey Armand entered the Paris école des Beaux-Arts (School of Fine Arts) at the age of 19; after working in various studios she settled into that of Christian Boltanski, and it was thanks to his attentive teaching over a number of years that Audrey Armand learned to develop her own personal universe and the basis of her future creativity.

During her time there she developed her work around photographic and sound installations, exploring her own personal universe derived from an education grounded in the Christian faith, supernatural research and religious practice, whose precious inheritance she explores in "these many beauties, flowers of my childhood". The weight of this legacy and its tangible links with reality have led her to a timeless re-interpretation of the world, of colours and the senses.
It was with an affectionate distancing, a fertile questioning of the imaginary and a great poetic vitality that she graduated from the Paris Beaux Arts in 2003 under the direction of Christian Boltanski, and has continued her research through projects either personal or related to various encounters, commissions or her travels.
She has exhibited regularly, with projects both in France and abroad.

Her ongoing research has led her to develop other aspects related to her own personal history. Thus, in 2006, she spent several months re-immersing herself in the atmosphere of her parents’ home. She interrogated the closed universe of her family unit and its relation to the outside world through an observation and deciphering of the physical space: the house, the garden, and the immediate neighbourhood.
Three works came out of this period of research: “Dobra Noc, Moja Kochana...* Good night, my love...” (installation / Frac Champagne-Ardenne 2007), “Jardin clos” (photographic series 2006 / ongoing) and “ma maison voisine *my neighbour’s house” (artist’s book / Filigranes Editions 2008).

Since 2008, she has undertaken a new series of studies in the wake of themes previously touched upon, developing new forms (16 mm film, video...) in order to develop this sensitive exploration. It is thus that the cinematographic works "la caresse" and "flowers of nowhere" were born (created during two "Ecritures de Lumière" residencies, Ministère de la Culture et de la Communication).

In February 2010, after a residency of two years at the Cité Internationale des Arts in Paris, Audrey Armand again set off on the traces of her past. It was in Croatia and Bosnia-Herzegovina that she created her artist’s book “Miracle-Oracle” (Filigranes Editions), a project that had been patiently matured and conceived over a number of years...

In 2013, during a long illness which left the artist bedridden for nearly three years, using an iPhone, between her hospital bed and her home, she created, with her mother, her most recent artist’s book "mouvement à quatre mains pour mère et fille *duet for mother and daughter" (Filigranes Editions - 2015). 
There are no tears here nor self-pity; colour explodes like the life-drive of a soul saturated in Joy, Beauty and Love to be shared with others.

Audrey Armand is represented :
since October 2008, by Filigranes Editions (Paris-France)
since July 2008, by the galerie KunstBüroBerlin (Berlin-Germany)  
since July 2010 by the Galerie des Comptoirs Arlésiens (Arles-France)

Biographie

Audrey Armand est née en 1979 à Reims, France.
Vit et travaille à Paris.

Elle entre à l’école des Beaux-Arts de Paris à 19 ans, après quelques essais dans différents ateliers c'est dans celui de Christian Boltanski et grâce à son enseignement attentif que pendant de nombreuses années Audrey Armand apprendra à découvrir son propre univers intérieur et les fondements de sa création future.

Elle y développera son travail autour d’installations photographiques ou sonores, explorant son univers issu d’une éducation portée par la foi chrétienne, la recherche surnaturelle et la pratique religieuse dont elle parcourt dans ses travaux l'héritage précieux de "ces nombreuses beautés, fleurs de mon enfance". Le poids de cet héritage et son lien solide avec le réel l’ont amenée à une relecture hors mode, du monde, des couleurs et des sens.
C'est dans une distance affectueuse, un questionnement fertile de l’imaginaire et avec une grande vitalité poétique qu'elle sort diplômée des Beaux-Arts de Paris en 2003 sous la direction de Christian Boltanski, et poursuit ses recherches à travers des oeuvres personnelles ou liées à des rencontres, des commandes ou des voyages.
Elle expose régulièrement et prépare des projets en France et à l’étranger.

Ses recherches l’ont amenée à développer d'autres d'aspects liés à son histoire. Ainsi, en 2006 elle passe plusieurs mois à se réimprégner de la maison de ses parents. Elle y interroge cet univers que fût la bulle familiale et le rapport au monde extérieur par l’observation et le décryptage de l’espace physique : la maison, le jardin et le voisinage direct. 
Trois oeuvres sont issues de cette période de recherche : “Dobra Noc, Moja Kochana...* *Bonne nuit, mon amour...” (installation / Frac Champagne-Ardenne 2007), “Jardin clos” (série photographique 2006 / en cours) et “ma maison voisine” (livre d’artiste / Filigranes Editions 2008).

Depuis 2008, elle entreprend une nouvelle série de recherches dans le sillage des thèmes abordés, développant de nouvelles formes (film 16 mm, vidéo...) pour approfondir son exploration sensible. C'est ainsi que les oeuvres cinématographiques "la caresse" et "flowers of nowhere" voient le jour (réalisées lors des deux résidences "Ecritures de Lumière", Ministère de la Culture et de la Communication).

En février 2010, après une résidence de deux années à la Cité Internationale des Arts à Paris, Audrey Armand part à nouveau sur les traces de son passé. C’est en Croatie et en Bosnie-Herzégovine qu’elle réalise son livre d’artiste “Miracle-Oracle” (Filigranes Editions), un projet que de longues années ont patiemment façonné et mûri...

En 2013, lors d'une longue maladie où l'artiste reste alitée pendant plus de trois années, elle crée à l'Iphone avec sa mère, entre sa chambre d'hôpital et sa maison, son dernier livre d'artiste "mouvement à quatre mains pour mère et fille" (Filigranes Editions - 2015). 
Ici, ni pleurs ni grincements de dents, la couleur explose comme la vitalité d'une âme saturée de Joie, de Beauté et d'Amour à offrir aux autres.

Audrey Armand est représentée :
depuis octobre 2008, par Filigranes Editions (Paris-France)
depuis juillet 2008, par la galerie KunstBüroBerlin (Berlin-Allemagne)  
depuis juillet 2010 par la Galerie des Comptoirs Arlésiens (Arles-France)